God's Youth

c. 2008
 

"Je vous dis de ne pas résister au méchant"
 

Après cette phrase, vient le célèbre : "si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre". Faut-il se laisser faire face à une agression ? Que veut dire Jésus ?

            

 

Jésus a dit ces paroles devenues célèbres :

"Vous avez appris qu'il a été dit : oeil pour oeil, dent pour dent.
Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant
. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.. Si quelqu'un veut plaider contre toi et prendre ta tunique, donne-lui encore ton manteau. Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. Donne à celui qui te demande et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi." (Evangile de Matthieu ch. 5 v.38-42)

Ces propos nous choquent ; Comment les comprendre ? Jésus voulait-il dire qu'il ne faut jamais résister à celui qui veut le mal et fait le mal ? Devons-nous être des agneaux que l'on exploite facilement ?

Regardons le texte de plus près : Jésus commence son enseignement en faisant référence à un dicton populaire "oeil pour oeil, dent pour dent" (la loi du talion). Ce dicton était compris et employé pour justifier la vengeance et la propre justice. Mais si chacun suit ce précepte, c'est l'escalade inévitable dans la violence. Ainsi, le message de Jésus est avant tout destiné à encourager ses disciples à ne pas succomber au désir naturel de se faire justice, à ne pas riposter par la même chose, à dominer le mal par un bien. En allant plus loin que la justice, Jésus introduit la notion de grâce, c'est-à-dire faire du bien alors que cela n'est pas justifié.

Mais si un voleur nous prend notre porte-monnaie, devons-nous en plus lui donner notre téléphone portable ? Non. Jésus ne dit pas qu'il faut encourager l'injustice des autres par notre passivité. Partout ailleurs dans la Bible il est question que la justice soit exercée dans la société, que les voleurs et les meurtriers soient condamnables et qu'ils doivent changer de vie. Appliquée à la lettre, une telle parole serait désastreuse pour tous et reviendrait à supprimer police et tribunaux. Bien sûr ce n'était pas la pensée de Jésus. Comme dans toute la Bible, nous devons chercher à saisir l'esprit de cette parole, et non pas à l'appliquer littéralement.

Lorsqu'il a été arrêté et giflé, Jésus n'a pas tendu l'autre joue, mais il a demandé à l'huissier qui le maltraitait : « Si j'ai mal parlé, explique-moi ce que j'ai dit de mal ; et si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ? » (Evangile de Jean ch. 18 v.22-23)

Jésus reprend un proverbe de l'Ancien Testament qui disait : "Ne dis pas : je lui ferais comme il m'a fait" (Proverbe 24 :29). Par exemple, si un voisin ou un copain te casse quelque chose sans te rembourser, Jésus dit que tu n'es pas obligé de lui faire la même chose. Nous devons répondre aux "vacheries" des autres par une attitude qui leur fait avoir honte de leur comportement. L'apôtre Paul dit : "ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien" (Epître aux Romains ch.12 v.21).

Nous devons faire preuve de discernement pour savoir comment réagir à propos, pour savoir dans quelle mesure appliquer et vivre cette parole. Car il n'est ici pas question de ne jamais dire non à des exactions ou sollicitations excessives. Mais dans certains cas, c'est la grâce que nous devons manifester. Et plusieurs chrétiens ont effectivement témoigné qu'en agissant de la sorte, les personnes indésirables avaient arrêté net leur forfaiture.

Jésus nous montre ce que Dieu voudrait pour nous. Mais par son standard de vie placé très haut, il nous fait aussi toucher du doigt notre incapacité naturelle à y répondre. Pour agir comme il le dit, il faut plus que notre seule volonté. « Confie-toi en l'Eternel et il te délivrera » dit la Bible (Proverbe 20 :22). Le secours vient de Dieu  : lui seul peut nous transformer à son image.

Comment recevoir de Dieu la force, l'amour, et la sagesse pour bien agir ? Tout simplement en lui confiant notre vie. Lui a donné ce qu'il avait de plus cher, Jésus son Fils, afin de nous délivrer du mal en nous, et afin de nous communiquer Sa vie, de nous rendre capables de suivre l'exemple de Jésus. En effet, Jésus ne nous donne pas un exemple que nous ne puissions pas suivre. Il s'est offert lui-même en sacrifice à notre place, pour nous délivrer des mauvais penchants qu'il y a en nous. Par son Esprit, il veut nous donner la volonté et la force de faire le bien.

ein Bild
Je connais mes brebis, et elles me connaissent,
comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis.
Jean 10: 14 - 15
Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.
Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai mon esprit.
Joël 2: 28 - 29
Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.
Apocalypse 3: 20
Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.
Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
Esaïe 53: 4 - 5
 
Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (21 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
God's Youth